Aller au contenu principal
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé

NHL MORNING SKATE - Infos et stats de la nuit

Image
NHL MORNING SKATE_nouveau
— Photo © NHL Media

Tage Thompson (5-1-6) a été à l'origine de plus de la moitié des neuf buts de Buffalo mercredi et a participé à six d'entre eux. Il a créé une pléthore de Stats au passage, ce qui suffit pour une analyse période par période du match le plus prolifique de la soirée.

Première période :

  • Les Sabres ont marqué quatre fois au cours des 7:50 premières minutes - ils ont marqué quatre buts plus rapides pour commencer un match seulement deux fois auparavant : Le 27 mars 1990 (7:24) et le 26 décembre 2006 (7:30).
  • Thompson, qui a conclu la première période avec une fiche de 4-1-5, est devenu le quatrième joueur de l'histoire de la LNH à marquer quatre buts dans la première période d'un match de saison régulière, rejoignant ainsi Peter Bondra (5 février 1994), Grant Mulvey (3 février 1982) et Joe Malone (23 février 1921).
  • Thompson est devenu le sixième joueur des 40 dernières années à inscrire quatre buts en une période, rejoignant Patrick Marleau (23 janvier 2017), Mario Lemieux (26 janvier 1997), Bondra (5 février 1994), Joe Nieuwendyk (11 janvier 1989) et Al Secord (7 janvier 1987).
  • Avec son quatrième but, Thompson a enregistré son 20e de 2022/23 (26 GP). Seuls trois joueurs dans l'histoire des Sabres ont eu besoin de moins de matchs dans une saison pour atteindre la marque de 20 buts : Alexander Mogilny (23 GP en 1992/93), Pat LaFontaine (24 GP en 1991/92) et Richard Martin (24 GP en 1972/73).

Deuxième période :

  • Après que Columbus ait marqué les deux premiers buts de la deuxième période, Thompson a inscrit le cinquième but de la soirée et a égalé le record de la franchise pour le plus grand nombre de buts en un seul match, rejoignant Dave Andreychuk (5-1-6 le 6 février 1986) au sommet du livre des records.
  • Originaire de Phoenix (Arizona), Thompson est devenu le deuxième joueur né aux États-Unis à marquer cinq buts dans un match, après Mark Pavelich (Eveleth, Minn.) le 23 février 1983 (5-0-5).
  • Thompson a amélioré son total de la saison à 21-19-40 (26 GP) et est devenu le quatrième joueur cette saison à enregistrer 40 points. Seul LaFontaine (18 GP en 1992/93 et 24 GP en 1991/92) a eu besoin de moins de matchs parmi les patineurs des Sabres pour atteindre cette marque en une saison.

Troisième période:

  • Bien qu'ils aient été tenus à l'écart du tableau d'affichage en troisième période, les Sabres ont égalé les Kraken (9 le 29 novembre) pour le plus grand nombre de buts dans un match par une équipe cette saison. C'est également la première fois que Buffalo a marqué neuf fois dans un match depuis le 3 novembre 2018 (9-2 W vs OTT).
  • Thompson (5-1-6) a conclu la rencontre à un point du record des Sabres pour le plus grand nombre de points en un seul match, derrière Gilbert Perreault le 1er février 1976 (2-5-7), et s'est hissé au troisième rang dans la course au trophée Maurice "Rocket" Richard, derrière Connor McDavid (24) et Jason Robertson (23).
  • Rasmus Dahlin a terminé mercredi avec une fiche de 1-2-3 et a dépassé les 30 points en 2022/23 (9-23-32 en 25 GP), égalant Phil Housley (25 GP en 1988/89 et 1983/84) pour le plus petit nombre de parties à 30 points dans une campagne par un blueliner des Sabres. Il est également à trois points d'Erik Karlsson (11-24-35 en 29 GP) pour le plus grand nombre de points parmi les défenseurs.
50 points pour McDavid

En maintenant sa position en tête de la course au trophée Art Ross grâce à une performance de quatre points mercredi, Connor McDavid (2-2-4) est devenu le premier joueur à atteindre la marque de 50 points cette saison (24-28-52 en 27 GP) tout en dépassant Jason Robertson (23-218-41 en 26 GP) comme favori pour le trophée Maurice "Rocket" Richard.

  • McDavid est devenu le premier joueur à atteindre la marque des 50 points en une saison pour la cinquième fois de sa carrière (à part entière ou à égalité), ayant besoin de deux matchs de moins pour y parvenir que son précédent record (29 GP en 2020/21 et 2019/20). Seuls trois joueurs dans l'histoire de la LNH ont été les premiers à atteindre 50 points dans plusieurs campagnes : Wayne Gretzky (11x), Gordie Howe (6x) et Mario Lemieux (6x).
  • Le capitaine des Oilers a également prolongé sa série de buts à six matchs pour la deuxième fois de sa carrière (6 GP du 28 mars au 7 avril) et est devenu le quatrième joueur de l'histoire des Oilers à enregistrer des séries d'au moins autant de matchs, rejoignant ainsi Gretzky (7x), Jari Kurri (4x) et Glenn Anderson (4x).
  • Mercredi, McDavid a enregistré sa 28e performance de quatre points en carrière, dépassant Mark Messier (27) pour le troisième rang de l'histoire des Oilers. Les seuls joueurs à en avoir plus sont Gretzky (158) et Kurri (45).
Ovechkin à deux doigts de Gretzky

Si l'explosion offensive des Sabres a occupé le centre de la scène mercredi, il y a eu beaucoup d'autres moments remarquables, notamment Alex Ovechkin qui est à deux doigts de rattraper Wayne Gretzky au classement des meilleurs buteurs de la LNH, Kirill Kaprizov qui établit de nouveaux records d'invincibilité, Elias Pettersson qui inscrit son deuxième but consécutif en prolongation et Artemi Panarin qui franchit la barre des 600 points.

  • Ovechkin a marqué deux fois pour enregistrer son 405e match de plusieurs points - dépassant Ray Bourque (404) pour le 13e rang de l'histoire de la LNH - et s'est rapproché à cinq buts du troisième membre du club des 800 (795-642-1'437 en 1'302 GP). Le capitaine des Capitals n'est plus qu'à 99 buts de Gretzky (894-1'963-2'857 en 1'487 GP) pour le record de l'histoire de la LNH.
  • En une seule saison, Kaprizov a réécrit la section des séries du livre des records du Wild. Il a marqué le premier but du Minnesota pour porter sa série de buts à sept matchs, la plus longue de tous les joueurs cette saison, et sa série de points à 13 matchs - les deux séries sont les plus longues de l'histoire de la franchise. Le 1er décembre, il a établi un nouveau record de franchise pour la plus longue série de passes décisives (9 GP).
  • Après 60 minutes d'affrontement au cours desquelles les deux équipes ont effacé des déficits, Pettersson a inscrit le but décisif en prolongation pour permettre à Vancouver de l'emporter. Il est devenu le deuxième joueur dans l'histoire des Canucks à marquer le but gagnant en prolongation dans des matchs consécutifs (également le 5 décembre contre MTL), rejoignant Mike Santorelli (6 et 8 octobre 2013).
VITE DIT
  • Alex Pietrangelo est absent des Golden Knights pour une durée indéterminée en raison d'une maladie familiale.
  • Nathan MacKinnon absent 4 semaines pour l'Avalanche en raison d'une blessure au haut du corps