BIENNE – La patience est devenue temps de retard

BIENNE – La patience est devenue temps de retard

Gaëtan Haas (derrière Dominik Kahun): un temps de retard pour le Biennois - Photo: PostFinance/KEYSTONE/Peter Schneider)
Par Philippe Ducarroz

Le HC Bienne doute. Généralement, après un période de préparation un peu poussive, le club retrouve très vite des couleurs dès l’entame du championnat. Cette saison, le constat est très différent: après huit matchs, l’équipe de Petri Matikainen ne pointe qu’à la 9e place, à neuf points déjà des leaders Zurich et Fribourg. Alors quid? Le EHCB reste désormais sur trois défaites consécutives en ayant marqué… quatre buts seulement.

On pourrait bien sûr évoquer les dix buts encaissés dans le même temps, mais comme le relevait justement hier Gaëtan Haas sur MySports: «Nous n’arrivons pas à marquer un ou deux buts». Et c’est là où le bât blesse. Les Biennois semblent aujourd’hui un peu déboussolés par le nouveau choix tactique majeur imposé par leur nouveau coach: un forechecking important et différent de celui qu’appliquait Antti Törmänen.

En résumé, Matikainen exige plus de travail de ses joueurs pour une pression encore plus importante sur l’opposant, donc énergivore, tandis que le système précédent demandait surtout de la patience. La récupération de puck n’est ainsi pas optimale, les occasions moins nombreuses et souvent mal exploitées, la pression sur la cage adverse se révèle moins productive. Résultat chiffré: une baisse de plus de 20% des buts marqués par rapport au même moment la saison passée. Et une balance négative buts marqués/encaissés (-3). Connaissant le technicien, adepte du passage en force avec ses idées, la succession du « familial » Törmanen a dû surprendre (et bloquer?) quelques éléments.

Les Biennois sont donc un peu désorientés, paraissent même parfois peu concernés par la récupération tant leur retard sur l’adversaire est visible. La transition a pris un coup de vieux, les contre-attaques sont moins fréquentes. Paradoxal, par contre: ils tirent plus souvent que leur adversaire en direction du portier adverse. C’est dire que l’efficacité est tombée très bas, là aussi une diminution statistique de près d’un tiers.

Hier contre Berne, le presque impensable il y a peu est arrivé: le club de la capitale a étouffé son adversaire seelandais, privé du contrôle de la rondelle. En comparaison à la saison 2022/23, c’est même le monde à l’envers: Berne s’est montré nettement meilleur dans le turnover, le premier but de Marco Lehmann en a été une brillante démonstration.

Le brassage des lignes entrepris par le coach biennois n’a pas apporté les effets escomptés (mais était-ce vraiment une bonne idée?) et Bienne a ainsi concédé uu cinquième revers en six matchs. Les deux prochaines parties, à la maison, contre Ambrì-Piotta et Kloten résonnent maintenant différemment dans le carnet de route des Seelandais. Il vaudrait mieux l’emporter avant que ceux-ci ne deviennent d’un coup des adversaires directs… pour la 10e place.

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Voulez-vous être averti(e) pour les nouvelles actualités? OUI NON