CHL – Les Lakers s’offrent une belle victoire contre Mannheim

CHL – Les Lakers s’offrent une belle victoire contre Mannheim

Photo: PostFinance/KEYSTONE/Patrick B. Kraemer)
Huitièmes de finale – Aller

Buts: 07:44 Schroeder (Moy, Cervenka / PP1) 1-0; 11:19 Vey 1-1; 17:11 Wetter (Frk, Rask) 2-1; 44:24 Schroeder (Jensen, Capaul) 3-1; 58:21 Frk (Rask) 4-1.

Rapperswil: Nyffeler (Meyer); Capaul, Zangger; Gerber, Aebischer; Maier, Baragano; Grossniklus, Vouardoux; Rask, Wetter, Wick; Dünner, Fohrer, Moy; Albrecht, Cervenka, Lammer; Schroeder, Jensen. Coach: Hedlund.

Mannheim: Brückmann (Tiefensee); Mayer, Holzer; Murray, Jokipakka; Reul, Pilu; Gildon, Saffran; Gaudet, Kühnackl, Ennis; Eisenmenger, Hannikäinen, Fischbuch; Vey, Wolf, Plachta; Eisenmenger M., Thiel, Proske. Coach: Lundskog.

P1 – Sur le papier, il s’agissait d’une bataille entre les équipes classées première et seizième de la saison régulière, mais le premier match des huitièmes de finale a été absolument époustouflant: les Rapperswil-Jona Lakers ont battu les géants allemands Adler Mannheim.

Quatre buts ont suffi pour assurer la victoire de l’équipe saint-galloise dans le temps réglementaire. L’attaquant Jordan Schroeder a joué un rôle déterminant avec deux buts, tandis que le gardien Melvin Nyffeler a réalisé 19 arrêts. Cette victoire donne à Rapperswil une avance de trois buts avant le match retour de la semaine prochaine.

Rapperswil a eu la première occasion de frapper à domicile après que le meilleur buteur de Mannheim, David Wolf, ait été appelé pour interférence. L’attaquant américain Schroeder a battu le gardien de Mannheim Felix Brückmann à 7:44. L’égalisation 1-1 est intervenue moins de quatre minutes plus tard, sur une passe de Paul Mayer à Linden Vey qui, posté sur la ligne de but, n’a eu aucun mal à tromper Nyffeler.

À moins de trois minutes de la fin de la première période, Martin Frk, le nouveal arrivanz au SCRJ, a fait vibrer la foule en adressant une passe parfaite à son coéquipier Gian-Marco Wetter. Le meilleur buteur de Suisse a fait preuve d’une grande précision et a glissé le palet devant Brückmann pour donner à son équipe une avance de 2 à 1 avant l’entracte.

P2 – Quelques minutes après le début de la deuxième période, Rapperswil se voit offrir une nouvelle chance de creuser l’écart grâce au deuxième powerplay, mais ne parvient pas à trouver le fond des filets malgré plusieurs excellentes occasions. Les Helvptes maitrisent les débats, les Allemands manquent de rythme.

Avec un peu moins de deux minutes à jouer dans la période et un powerplay, Mannheim a retiré son gardien pour un sixième homme sur la glace. Malgré l’absence de chance avant le buzzer, ils entament la troisième période avec des jambes fraîches et la fin d’une supériorité numérique.

P3 – Les Lakers ont poursuivi leur domination en troisième période, inscrivant le troisième but par l’intermédiaire de Schroeder, qui a inscrit son deuxième but de la soirée. Un tir du revers de Nicklas Jensen a manqué de peu Brückman, qui a momentanément perdu de vue le palet libre, et Victor Rask a suivi en manquant de peu à son tour. Une faute de Dominic Lammer a donné à Mannheim une opportunité vitale de revenir dans le match, mais la crosse de Tom Kühnhackl a implosé alors qu’il touchait le palet, empêchant un but tout fait

Mannheim s’est enlevé tout seul toute chance de retour en manquant une rotation qui a permis à Frk de récupérer le palet et de l’enfouir directement devant le filet ouvert de Mannheim pour porter le score à 4-1. Pour une très belle victoire.

Les Rapperswil-Jona Lakers ont acquis leur qualification au terme d’une course-pousuite entamée dès la première journée avec la perte d’un point, en prolongation à la maison face à Trinec. Car les Saint-Gallois ont ensuite subi deux autres défaites avant de battre les champions en titre de la CHL, Tappara Tampere, 4 à 2, puis de s’incliner 3 à 2 en prolongation face aux Lakers de Växjö! Un point très important, autant dire que l’accession au Top 16 s’est jouée sur trois fois rien.

Le duo suisse Gian-Marco Wetter et Tyler Moy a trouvé le chemin des filets à sept reprises, ce qui fait d’eux les meilleurs contributeurs offensifs avec sept points (2G+5A) chacun. Moy s’est illustré avec une soirée à trois points contre Tappara. Ses coéquipiers Jordan Schroeder et le défenseur Maxim Noreau le suivent de près avec cinq points chacun. Avec une fiche de 3 victoires et 3 défaites, l’équipe de l’entraîneur-chef Stefan Hedlund fait maintenant face à son plus grand obstacle: les prétendants allemands d’Adler Mannheim.

Mannheim a remporté cinq victoires pour une seule défaite, ce qui lui confère une fiche de 5-1, la meilleure de la CHL. Le défi le plus difficile à relever jusqu’à présent a été celui de la troisième journée, au cours de laquelle l’équipe s’est inclinée 2-1 en fusillade face à Tappara. Korbinian Holzer a été le seul marqueur de son équipe, mais son coéquipier Ryan Macinnis a appuyé sur la gâchette à six reprises au cours de la soirée.

Malgré leur grande expérience, les huit fois qualifiés pour la CHL n’ont jamais été en mesure de dépasser les 16e de finale. Cette saison pourrait toutefois être différente. Les Allemands ont été excellents sur le plan défensif, n’accordant que 1,5 but par match. La solidité des gardiens de but est à l’origine de cette statistique. Felix Brückmann et Arno Tiefensee affichent des moyennes d’arrêts de 95,95 % et 91,07 % respectivement et semblent en pleine forme.

L’attaquant David Wolf est le meilleur pointeur de l’équipe, avec une moyenne d’un point par match et six points (4G+2A). Jordan Murray est tout aussi fiable avec six points (2G+4A) en six matchs, tandis que ses coéquipiers Kris Bennet (ex-Lugano), Tyler Gaudet et Linden Vey (ex-ZSC) ont marqué cinq points chacun.

Dans l’ensemble, et bien qu’aucune équipe ne s’approche de l’a ridicule’incroyable conversion de 32,00 % du jeu de puissance de Vítkovice Ridera, Rapperswil, avec 21,74 %, a été presque deux fois plus efficace que Mannheim, qui n’a que 11,54 %. Ceci mis à part, Mannheim a été dominant sur deux paramètres essentiels, les mises au jeu où ils ont gagné 57,06% des rengagements, et les buts encaissés par match, à 1,50.

(Source: CHL)

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Est-ce que vous désirez être averti(e) par notification pour les nouvelles actualités?
Oui, très volontiers Non merci