COUPE STANLEY – Cette nuit, les Oilers n’ont pas de droit à l’erreur

COUPE STANLEY – Cette nuit, les Oilers n’ont pas de droit à l’erreur

Connor McDavid et les Oilers retournent à Rogers Place pour affronter Matthew Tkachuk et les Panthers, qui tenteront d’égaler le record de la franchise pour la plus longue série de victoires et de prendre une avance de 3-0 dans une série au meilleur des sept matchs pour la cinquième fois dans l’histoire du club. Tkachuk, dont le jeu défensif clé a permis d’empêcher un but de McDavid en échappée dans le deuxième match, sait que les projecteurs de la finale de la Coupe Stanley brillent des deux côtés du 49e parallèle, alors qu’il se prépare pour les premiers matchs de la finale au Canada devant une aréna pleine depuis 2011.

  • McDavid et Tkachuk se sont affrontés 19 fois à Edmonton, dont 17 fois dans le cadre de la « bataille de l’Alberta » lorsque Tkachuk jouait avec les Flames. Cette rivalité comprend cinq matchs de séries éliminatoires (deux à Rogers Place) lors du deuxième tour de 2022, une série qui a débuté par un tour du chapeau de Tkachuk lors d’un inoubliable thriller 9-6 dans le match 1. McDavid (3-9-12) et Leon Draisaitl (2-15-17) ont combiné 29 points dans la série et ont fait équipe sur le but décisif en prolongation dans le cinquième match qui a éliminé leurs rivaux provinciaux dans ce qui était le dernier match de Tkachuk avec Calgary.
  • Tkachuk n’est pas le seul joueur de la Floride à savoir ce que c’est que de faire partie de l’une des rivalités les plus célèbres du hockey – ses coéquipiers Sam Bennett et Ryan Lomberg ont également patiné avec Tkachuk chez les Flames. Bennett a ouvert la série avec 11 coups sûrs, le plus grand nombre dans un match de la finale de la Coupe Stanley depuis le deuxième match de la finale de 2022 (Darren Helm : 12) et a marqué un point dans sept de ses huit derniers matchs, y compris une série active de cinq points en cinq matchs.
  • McDavid et les Oilers tenteront de mettre fin à la série de victoires et de renverser la vapeur à domicile. Tout comme la dernière fois qu’un match de la finale de la Coupe Stanley a été joué au Canada, 2011 a également été la dernière fois qu’une équipe a surmonté un déficit de 2-0 en finale de la série pour remporter la Coupe Stanley. Edmonton tentera d’amorcer une remontée en remportant le troisième match à Rogers Place, où l’équipe compte 6 victoires et 3 défaites depuis le début de la saison.
SKINNER À LA MAISON À EDMONTON

Dans le troisième match, le gardien de but Stuart Skinner, originaire d’Edmonton, tentera d’aider le club de sa ville natale à remporter sa première victoire en finale de la Coupe Stanley depuis 2006. Il prendra place dans le filet face au gardien des Panthers Sergei Bobrovsky, qui n’a accordé que deux buts à ses adversaires au cours des 180:50 dernières minutes de jeu.

  • Né à Edmonton, Skinner avait sept ans la dernière fois que les Oilers ont participé à la finale de la Coupe Stanley. Il a la possibilité de devenir le troisième gardien de but né en Alberta à remporter un match de finale pour les Oilers ou les Flames. Les gardiens de but nés en Alberta sont 42-38 de tous les temps dans la série de championnat, y compris une fiche de 13-4 dans la province – Grant Fuhr (Spruce Grove, Alb., 14-5 avec EDM) et Mike Vernon (Calgary, Alb., 5-6 avec CGY) comptent pour 30 des 80 décisions au total, y compris les 17 pour les matchs de finale joués dans la province (Fuhr : 10-1 ; Vernon : 3-3).
  • Le nombre de gardiens de but nés en Alberta ayant participé à la finale de la Coupe Stanley n’atteint même pas les deux chiffres, Skinner et Fuhr étant les seuls à avoir joué dans la série pour Edmonton. Le dernier de ce groupe à avoir gagné en finale pour un club est Chris Osgood avec les Red Wings dans le cinquième match de la finale 2009 à Détroit.
  • Bobrovsky a accordé deux buts ou moins dans cinq matchs consécutifs – y compris un ou un jeu blanc dans chacun de ses trois derniers matchs – et 15 fois au total cette saison. Le double lauréat du trophée Vézina, âgé de 35 ans, qui a fait son entrée dans la LNH en tant qu’agent libre non repêché en 2010/2011, compte sept sorties dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2024 au cours desquelles il a accordé un but ou moins – y compris les deux jusqu’à présent dans la finale où il a arrêté tous les 35 tirs contre en deuxième et troisième périodes (16 en P2, 19 en P3).
  • Seule une douzaine de gardiens dans l’histoire de la LNH ont accordé trois buts ou moins lors des trois premiers matchs d’une finale de la Coupe Stanley (y compris Clint Benedict à deux reprises). Le seul gardien en activité à avoir réussi cet exploit est Jonathan Quick, en 2012, qui a remporté la Coupe et le trophée Conn Smythe (3 GA en 3 GP).
LA GROSSE PERFORMANCE DE RODRIGUES

Après avoir marqué trois fois en 17 matchs lors des finales de conférence, Evan Rodrigues a égalé ce chiffre lors des deux premiers matchs de la finale de la Coupe Stanley – à égalité avec le plus grand nombre de buts marqués par un joueur lors des deux premiers matchs en carrière d’une finale au cours des 91 dernières années. Au cours de cette même période, le plus grand nombre de buts marqués par un joueur lors de ses trois premières apparitions en carrière en finale est de quatre, réalisés par Jake Guentzel (2017), Steve Payne (1981), Denis Potvin (1980) et Rod Gilbert (1972).

  • Avant Rodrigues, le dernier joueur à avoir marqué au moins trois buts en finale après avoir marqué trois buts ou moins en séries éliminatoires jusqu’à ce moment-là était Corey Perry en 2020 avec les Stars (2 G dans les FC, 3 G dans les FPS).

BOUCHARD GRIMPE DANS LA HIÉRARCHIE

Evan Bouchard a obtenu une passe dans le match 2 pour devenir le leader incontesté parmi les défenseurs actifs pour les passes dans une seule post-saison, récoltant sa 22e passe pour dépasser Cale Makar (21 en 2022). Il n’est devancé que par Paul Coffey (25 en 1985), son entraîneur adjoint, ainsi que par Al MacInnis (24 en 1989) et Brian Leetch (23 en 1994) sur la liste de tous les temps.

  • En plus d’être le meilleur défenseur de la LNH pour les buts (6 ; égalité), les passes (22) et les points (28) cette saison, Bouchard a décoché 30 tirs que NHL EDGE a enregistrés à plus de 90 milles à l’heure. Bouchard a entamé la finale avec 22 tirs à 90+ mph, mais il en a enregistré huit jusqu’à présent contre les Panthers (de loin le plus grand nombre de tous les joueurs de cette série) et il a établi un nouveau record d’une seule saison depuis que le suivi a commencé en 2019-20 (battant Victor Hedman : 22 en 2022).

Edmonton – Florida: 02h

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Est-ce que vous désirez être averti(e) par notification pour les nouvelles actualités?
Oui, très volontiers Non merci