COUPE STANLEY – Le sort des Panthers entre les mains de Tkachuk?

COUPE STANLEY – Le sort des Panthers entre les mains de Tkachuk?

Illustration: NHL Media
Acte V

Les Golden Knights peuvent remporter la Coupe Stanley au T-Mobile Arena, où ils ont remporté trois de leurs dix victoires décisives en séries (match 5 de la saison 2023 R1, match 6 de la saison 2021 R2 et match 7 de la saison 2021 R1). Vegas a conclu cinq séries éliminatoires sur la route et deux en tant qu’équipe locale désignée dans la bulle du site neutre de Rogers Place pendant la post-saison 2020.

  • Mark Stone (2-4-6 en 4 GP) a trouvé le chemin des filets dans chaque match de la finale jusqu’à présent, y compris en marquant plusieurs points dans chacune de ses deux dernières rencontres. Ses six points dans la série sont les deuxièmes plus importants parmi tous les joueurs derrière Jonathan Marchessault (4-3-7 en 4 GP).
  • Stone a été nommé premier capitaine des Golden Knights dans l’histoire de la franchise le 13 janvier 2021. Il pourra devenir le premier joueur à être nommé capitaine d’une franchise de la LNH et à porter le  » C  » lorsque le club remportera sa première Coupe depuis Bill Cook, il y a près de 100 ans, avec les Rangers de 1928.
  • Adin Hill aborde la journée de mardi avec une séquence active de 67:58 dans des séries potentiellement décisives, ce qui inclut une victoire 6-0 des Golden Knights dans le sixième match des finales de conférence. Il pourrait devenir le cinquième gardien de l’histoire de la LNH à réaliser un jeu blanc décisif dans la ronde précédant la finale et pendant la finale au cours d’une même saison, après Andrei Vasilevskiy (2021 TBL), Tim Thomas (2011 BOS), Jacques Plante (1960 MTL) et Clint Benedict (1926 MMR).
  • Hill a obtenu une fiche de 10-4 lors de ses 15 premières apparitions en séries éliminatoires, avec une moyenne de buts alloués de 2,11, un pourcentage d’arrêts de .934 et deux blanchissages, dont une fiche de 3-1 en finale (2,21 GAA, .925 SV%).
Qui pour contrecarrer les plans de Vegas?

Matthew Tkachuk (3-3-6 en 3 GP) et Carter Verhaeghe (1-5-6 en 3 GP) sont les meilleurs joueurs des Panthers avec six points face à l’élimination cette saison, tandis que les trois buts de Tkachuk sont à égalité avec Brandon Montour (3-1-4 en 3 GP) et Sam Reinhart (3-0-3 en 3 GP) pour le premier rang de l’équipe. Montour a inscrit deux de ses buts dans le match 7 du premier tour, notamment en marquant le but égalisateur à 59,3 secondes de la fin du temps réglementaire, avant que Verhaeghe ne marque le but décisif en prolongation.

  • Le plus grand nombre de points marqués par un joueur de la LNH face à l’élimination en finale est de cinq, réalisé par les coéquipiers de Toronto Don Metz (3-2-5) et Syl Apps (2-3-5) dans le cinquième match de la série de championnat de 1942. Les Panthers cherchent à rejoindre les Maple Leafs de 1942 en tant que deuxième équipe de l’histoire de la Ligue à remporter une Coupe après avoir fait face à un déficit de 3-1 en finale. Les seuls joueurs actifs ayant marqué au moins trois points dans un match alors qu’ils faisaient face à l’élimination en finale sont Tyler Seguin (5e match de la FSC 2020), Logan Couture (5e match de la FSC 2016) et Brad Marchand (7e match de la FSC 2011), qui l’ont tous fait lors de victoires.
  • Metz est l’un des sept joueurs de l’histoire de la LNH à avoir réussi un tour du chapeau alors qu’il faisait face à l’élimination lors de la finale. Les seuls patineurs à avoir réussi cet exploit dans l’ère moderne de la Ligue (depuis 1943-44) sont Dirk Graham (match 4 de la FSC 1992) et Pit Martin (match 6 de la FSC 1973) à près de 20 ans d’intervalle avec Chicago.
  • Huit des dix clubs qui ont remporté le cinquième match à l’extérieur lorsqu’ils faisaient face à un déficit de 3-1 dans la série en finale l’ont fait par une marge d’un but (dont quatre en prolongation).
  • Les piliers des Golden Knights William Carrier, William Karlsson, Jonathan Marchessault, Brayden McNabb, Reilly Smith et Shea Theodore s’apprêtent à disputer leur premier match de clôture potentiel en finale de la Coupe Stanley, mais plusieurs joueurs de Vegas ont de l’expérience dans ce genre d’affrontements, notamment les défenseurs Alec Martinez et Alex Pietrangelo qui ont marqué le but décisif en 2014 et 2019, respectivement.
  • Le plus grand nombre de points marqués par un joueur de la LNH ayant une chance de remporter la Coupe est de cinq, réalisé par Toe Blake (1-4-5) lors du match 4 de la finale de 1944 – il a contribué aux cinq buts des Canadiens, notamment en marquant le but de la victoire en prolongation lorsque Montréal a surmonté un déficit de 4-1 en troisième période pour vaincre Chicago. Le dernier joueur à avoir marqué au moins trois points lors d’un match de clôture potentiel pendant la finale est Dustin Brown (match 6 de la FSC 2012) – l’ancien coéquipier de Martinez et Jonathan Quick chez les Kings – tandis que l’actuel attaquant des Panthers Eric Staal (match 5 de la FSC 2006) a également réussi l’exploit.
  • Les derniers joueurs à avoir marqué plusieurs buts avec une chance de remporter la Coupe sont Jeff Carter et Trevor Lewis lors du match 6 de la finale 2012, eux aussi anciens coéquipiers de Martinez et Quick. Les seuls joueurs de l’histoire de la Ligue à avoir réalisé un tour du chapeau dans ce scénario sont Babe Dye (match 5 de la FSC 1922) et Ted Kennedy (match 4 de la FSC 1945) avec Toronto, ainsi que Jack Darragh (match 5 de la FSC 1920) avec les premiers Sénateurs.

FIL ACTU EN CONTINU

NL / SL / MHL / WL / U20

National League

Swiss League

MyHockey League

HOCKEY FéMININ

HOCKEY JUNIORS

HOCKEY RéGIONAL