EUROPEAN AWARDS – Le futur Bernois Jussi Tapola bat Cadieux et Törmänen

EUROPEAN AWARDS – Le futur Bernois Jussi Tapola bat Cadieux et Törmänen

Jussi Tapola - Photo: Cap/CHL/YouTube

Les Fenix Outdoor European Hockey Awards 2023 ont été annoncés hier soirpar l’Alliance des clubs de hockey européens (E.H.C.). C’est la septième année que l’E.H.C. récompense les meilleures réalisations des clubs et ligues européens.

Les lauréats

Jeune joueur de l’année

William Wallinder (Rögle BK, SWE/SHL) – Pour sa deuxième saison complète en SHL, le jeune homme de 20 ans s’est imposé comme le meilleur défenseur de Rögle. Arrière de grande taille, au patinage fluide et porteur de palet, son temps de glace moyen de 21:27 a été le meilleur de son équipe et le dixième de toute la ligue. Sur le plan offensif, les 26 points de Wallinder en 50 matchs le placent au 13e rang des défenseurs de la ligue et au premier rang des joueurs de 20 ans et moins, tous postes confondus. En séries éliminatoires, il a ajouté trois points en neuf matchs et, en Ligue des champions, il a été encore plus prolifique avec huit points en neuf matchs.

Autres nominés : Leo Carlsson (Örebro Hockey, SWE), Leevi Meriläinen (Kärpät Oulu, FIN), Aku Räty (Ilves Tampere, FIN), David Reinbacher (EHC Kloten, SUI).

Entraîneur de l’année

Jussi Tapola (Tappara Tampere, FIN/Liiga) – Lorsque Tapola est arrivé en 2012, Tapparahad avait manqué les playoffs deux fois de suite et n’avait pas remporté de titre depuis 2003. Sous sa direction, l’équipe a rapidement atteint la finale de la Liiga cinq années de suite, remportant deux victoires. Après une absence de trois ans, Tapola est revenu sur le banc en 2020. Cette saison a été la deuxième consécutive au cours de laquelle Tappara a terminé premier de la saison régulière et a remporté les séries éliminatoires, et cette année, ils ont ajouté un titre de la CHL pour faire un « triplé ». Tout cela a fait de Tapola un entraîneur très recherché, et la saison prochaine, il entamera un nouveau défi derrière le banc du SC Bern.

Autres nominés : Jan Cadieux (Genève-Servette, SUI), Jörgen Jönsson (Växjö Lakers, SWE), Tommi Niemelä (Pelicans Lahti, FIN), Antti Törmänen (EHC Biel-Bienne, SUI).

Club de l’année

Tappara Tampere (FIN/Liiga) – Au cours des 11 dernières saisons, Tappara a dominé le hockey finlandais avec quatre titres de Liiga, huit participations aux finales et n’a jamais terminé plus bas que la 4e place de la saison régulière. L’équipe a été particulièrement dominante au cours des deux dernières saisons dans la nouvelle et ultramoderne Nokia Arena. L’année dernière, elle a réalisé un doublé national et s’est inclinée en finale de la CHL. Cette année, l’équipe s’est occupée d’un travail inachevé en remportant le « triplé ». Ils sont devenus le deuxième club finlandais à remporter la CHL en s’imposant 3-2 sur la route face à Luleå, puis ont devancé leur rival local Ilves pour prendre la tête du classement avant de réaliser un parcours de 12-2 en playoffs.

Autres clubs nominés : Belfast Giants (GBR), Genève-Servette (SUI), Oceláři Třinec (CZE), Växjö Lakers (SWE)

Prix d’excellence

Le prix Warrior de l’année est décerné au joueur qui incarne le mieux les qualités d’esprit sportif, de dévouement et d’excellence dans la carrière, combinées à un service à la communauté et à un niveau élevé d’aptitude au jeu.

Patrick Reimer (Nürnberg Ice Tigers, GER/DEL) – Appelez-le Herr DEL. Il est le meilleur buteur (349) et le meilleur pointeur (768) de l’histoire de la ligue allemande. Reimer a été la recrue de l’année de la ligue en 2004/05 lorsqu’il a fait ses débuts avec Düsseldorf. Il a remporté le titre de MVP à trois reprises en 2014, 2016 et 2017, menant la ligue en termes de points lors des deux dernières saisons. Au cours des 11 dernières saisons, il a été capitaine des Ice Tigers de Nuremberg et a pris sa retraite ce printemps après avoir marqué 43 points en 49 matchs. Sur le plan international, il a représenté l’Allemagne lors de cinq championnats du monde et a fait partie de l’équipe olympique médaillée d’argent en 2018.

Autres nominés : Roman Červenka (R-Jona Lakers, SUI), Valtteri Filppula (Genève-Servette, SUI), Joakim Lindström (Skellefteå AIK, SWE), Tomáš Plekanec (Rytíři Kladno, CZE).

Prix du leadership de l’E.H.C.

Ce prix est décerné à un dirigeant de club de hockey sur glace européen pour ses réalisations commerciales et sociales exceptionnelles au sein de son club et de sa communauté.

Robert Fitzpatrick (Belfast Giants, EIHL) – Le PDG des Belfast Giants a repris le club EIHL il y a une dizaine d’années à un moment critique pour les Giants, dont l’avenir immédiat était menacé. Mais en voyant la situation dans son ensemble – l’impact énorme que le sport « neutre » du hockey sur glace avait au sein des communautés défavorisées d’Irlande du Nord – Robert Fitzpatrick n’a pas hésité à prendre le contrôle de l’équipe, même si celle-ci perdait de l’argent à l’époque. Sous sa direction, les Giants sont devenus la meilleure soirée de Belfast, tout en s’affirmant comme le meilleur club de hockey de Grande-Bretagne, avec des ambitions européennes.

Prix Kånken pour la fidélisation des jeunes

Décerné chaque année à un programme de hockey sur glace pour les jeunes qui met l’accent sur la durabilité par le biais de la responsabilité sociale et d’un taux de rétention élevé parmi ses participants.

Kárpáti Farkasok (HUN) – Le club de la banlieue de la capitale Budapest, qui en est à sa quatrième saison d’activité, compte 300 jeunes joueurs. Il reçoit le prix ainsi qu’un chèque de 10 000 euros pour son approche sociale, la création de niveaux d’entraînement et de compétition différents et personnalisés et l’ambition de maintenir un taux de rétention élevé parmi les membres de son club.

Autres finalistes : Academy Rudi Hiti Bled (SLO), Barani Banská Bystrica (SVK), DHC Icecats Linz (AUT), EC Red Bull Salzburg (AUT).

FIL ACTU EN CONTINU

NL / SL / MHL / WL / U20

National League

Swiss League

MyHockey League

HOCKEY FéMININ

HOCKEY JUNIORS

HOCKEY RéGIONAL