LAUSANNE – John Fust: «Si mon budget me le permet…»

LAUSANNE – John Fust: «Si mon budget me le permet…»

John Fust (LHC) - Photo: Laurent Daspres
Lausanne – Laurent Antonioli

Pour la 5e fois en six rencontres, la formation de Geoff Ward a terminé sa soirée au travail battue. Toutefois, menée encore 4-2 à quatre minutes de la fin, elle a été capable, au courage, d’aller chercher une prolongation, que le CP Berne a fini par gagner (5-4 ap).

Bien sûr, le style de jeu peut être critiqué, surtout au vu des profils de joueurs que forme l’effectif du LHC. Bien sûr, les résultats en ce moment ne sont pas bons. Une seule victoire en six parties. Bien sûr, l’équipe perd vite ses moyens au moment où les événements lui sont défavorables. Mais, une chose est sûre, elle ne lâche rien et se bat jusqu’à la dernière seconde. A l’image de cette égalisation d’Antti Suomela à 3 secondes de la sirène finale, ce dimanche soir contre Berne. Pour obtenir ce 4-4, les Vaudois ont déjà du revenir à une longueur de leur adversaire. Pour cela, ils ont bénéficié de la classe et du talent de Théo Rochette, auteur d’une passe géniale pour Tim Bozon (56e). Le même qui, quelques minutes plus tôt, dans le match, avait notamment raté une cage ouverte. Le Français a été capable de se remobiliser et trouver le moyen de relancer sa formation.

Toutefois, cette soirée a été marqué par deux faits importants. Le premier est, une nouvelle fois, le manque de tranchant de certains éléments clés. Et le second est la blessure de Connor Hughes (lire aussi ici). Du haut de la tribune, elle a l’air très sérieuse et change peut-être les plans du directeur sportif, lui qui voulait surtout engager un ailier étranger et qui risque de devoir se tourner aussi sur un dernier rempart importé. «Avec la blessure de Connor de ce soir, les challenges s’additionnent pour nous en ce moment, relève John Fust, le directeur sportif de Lausanne. Mais je prends aussi le positif de ce match lorsqu’on est revenu de l’arrière. Nous avons montré du bon caractère. On a été capables de marquer quatre buts, c’est bien. L’offensif se réveille un peu. Nous devons encore réussir à faire tourner ces petits détails en notre faveur. J’attends que nos meilleures soient nos meilleurs joueurs. Globalement, nos situations spéciales doit être meilleures. »

Maintenant que la NHL a repris ses droits et que de nombreux joueurs n’ont pas trouvé de place dans la meilleure ligue au monde et se sont retrouvés notamment en AHL, un nouvel homme pourrait donc arriver très vite sur les bords du lac Léman. « Comme toujours je suis très attentif au marché. Ce n’est pas un secret que nous devons trouver un joueur pour soutenir Suomela. Un buteur régulier si possible. Selon la blessure de Hugues, tout sera réévalué. On va déjà faire revenir Kevin Pasche de Martigny dès mardi. Nous allons ensuite scruter le marché des gardiens étrangers pour voir s’il y a quelque chose pour nous. Si mon budget me le permet, je pourrais tout à fait engager un ailier et un gardien étrangers. Mon travail est trouvé le moyen d’améliorer l’équipe. Je dois faire le nécessaire pour que nous restions compétitifs et remettre l’équipe sur de bons rails. »

Même si, aucune information n’a filtré, pour le moment, un homme comme Charles Hudon (29 ans), qui connaît très bien le LHC avec lequel il a eu du succès dans le passé (32 points en 33 matches), évolue, par exemple, en AHL sous les couleurs d’Ontario (2 buts et 2 assists en 4 matches), le club ferme des Kings de Los Angeles. A noter aussi que Henrik Haapala, un ailier comme Hudon d’ailleurs, sera sur le marché dans quelques heures. La pige du Finlandais se terminant le 24 octobre du côté de Genève-Servette (10 points en 9 matches). Cela est juste deux idées qui pourraient être des pistes intéressantes.

FIL ACTU EN CONTINU

NL / SL / MHL / WL / U20

National League

Swiss League

MyHockey League

HOCKEY FéMININ

HOCKEY JUNIORS

HOCKEY RéGIONAL