▶️ MONDIAL 2023 – Énorme déception pour la Suisse, une de plus…

▶️ MONDIAL 2023 – Énorme déception pour la Suisse, une de plus…

La Suisse est éliminée - Photo: Cap/IIHF
Quart de finale

Suisse – Allemagne: 1-3

BUTS: 6:25 Kastner (Wissmann, Müller J.) 0-1; 20:47 Siegenthaler (Fiala, Kukan) 1-1; 37:54 Peterka (Kahun, Gavanke) 1-2; 38:27 Sturm (Stachowiak, Müller J. / SH) 1-3.

SUI: Mayer (Genoni); Siegenthaler, Kukan; Moser, Glauser; Marti, Loeffel; Senteler, Fora; Fiala, Hischier, Riat; Niederreiter, Corvi, Ambühl; Miranda, Haas, Simion; Herzog, Richard, Bertschy. Coach: Fischer.

GER: Niederberger (Strahlmeier); Müller M., Seider; Müller J., Wissmann; Szubr, Gawanke; Wagner, Varejcka; P?edterka, Kahun, Tiffels; Soramies, Sturm, Ehl; Noebels, Kastner, Fischbuch; Tuomie, Stachowiak, Schutz. Coach: Kreis.

Par Philippe Ducarroz

Denis Malgin malade remplacé par Damien Riat et Robert Mayer titularisé devant les filets en lieu et place de Leonardo Genoni, ce sont là les deux surprises d’avant-match. On peut s’attendre à une rencontre serrée: les six derniers duels entre les deux nations se sont terminés par un seul but d’écart (quatre fois en faveur de la Suisse, deux fois pour les Allemands).

P1 – La Suisse prend d’emblée les choses en mains, l’Allemagne est étouffée dès le coup d’envoi. Il faudra cinq bonnes minutes à la sélection germanique pour reprendre ses esprits et véritablement offrir une opposition offensive. Son ouverture à la marque par Maximilian Kastner est d’ailleurs le résultat d’un tir flottant que Mayer laisse filer au-dessus de sa mitaine. Pas de quoi s’inquiéter toutefois: les Helvètes dominent, sans toutefois marquer. Autre bon point: leur boxplay est toujours efficace.

P2 – De boxplay, il en a beaucoup été question dans le 2e tiers. D’abord, Jonas Siegenthaler égalise sur un service de Kevin Fiala. Ça rebooste complètement les hommes de Patrick Fischer qui reprennent une grosse domination… stérile. Involontairement, Andres Ambühl envoie sa crosse dans le visage de Kastner, c’est une double-pénalité que les Suisses annihilent parfaitement. Même tableau peu après sur une pénalité contre Enzo Corvi.

Par contre, déception lorsque Moritz Seider écope de cinq minutes et méconduite pour une charge dans le dos sur Gaëtan Haas et que les Helvètes restent muets. Pire: peu après, John-Jason Peterka dribble Ambühl et loge le puck hors de portée de Mayer, l’Allemagne reprend l’avantage. Et ce n’est pas fini: alors que Maksymilian Szuber est à son tour puni, les Allemands repartent dans un 2 contre 1 victorieux. Break et 3 à 1 pour l’Allemagne par Nico Sturm après 40′ de jeu!

P3 – L’Allemagne défend très bien à un contre un pour limiter les actions helvétiques. Ça ne sent pas très bon pour l’équipe de Suisse qui commence à devenir fébrile au fil des minutes. Fischer essaie de donner encore un peu plus de vitesse à Hischier et Fiala en alignant Christoph Bertschy à leurs côtés. C’est J.J. Moser qui rate une montagne à la 50e minute, puis le poteau qui décide de renvoyer deux fois un palet allemand qui aurait mis fin aux espoirs de la Nati.

La fin du match approche, les offensives helvétiques ont un petit goût de désespoir. Les idées sont là, les gestes ne suivent plus vraiment. L’Allemagne est sans concession sur un plan défensif. C’est son troisième succès consécutif face à une Suisse désappointée. Déchirée.

Fin de tournoi amère pour ce que beaucoup considèrent comme la meilleure équipe de hockey suisse jamais constituée. Après avoir remporté ses six premiers matches dans les règles, elle a terminé la phase de groupe par une défaite en prolongation contre la Lettonie avant de s’incliner en quarts de finale. L’histoire est un éternel recommencement…

Source: IIHF/YouTube

FIL ACTU EN CONTINU

NL / SL / MHL / WL / U20

National League

Swiss League

MyHockey League

HOCKEY FéMININ

HOCKEY JUNIORS

HOCKEY RéGIONAL