NATIONAL LEAGUE – L’essentiel de la soirée de samedi

NATIONAL LEAGUE – L’essentiel de la soirée de samedi

Fribourg a été battu à Langnau - Photo: PostFinance/KEYSTONE/Anthony Anex

Les deux meilleures équipes de la saison jusqu’à présent se sont inclinées aux tirs au but. Pour le leader Fribourg, il y a visiblement saturation et la pause internationale intervient au bon moment. Les Dragons ont laissé filer une avance de 2 à 0 contre les SCL Tigers et sont ainsi restés à portée de tir des Bernois. Il y a un certain train-train qui s’est installé dans le jeu des Fribourgeois, pas toujours capables de recentrer leurs énergies pour passer l’épaule. Même en powerplay, la machine a manqué de souffle (0/4). La satisfaction toutefois: ils restent leader avec un point d’avance sur les ZSC Lions.

Pour Zurich, sa tâche n’a pas été facile face à un Lausanne HC dominateur. Mais qui s’est aussi heurté à un Simon Hrubec au sommet. C’est lui qui a empêché la troupe de Geoff Ward de revenir en terres vaudoise avec les trois points. Damien Riat, Antti Suomela, Jason Fuchs, Robin Kovacs peuvent regretter leurs occasions ratées. Théo Rochette et Riat ont trouvé la faille lors des tirs au but, alors que Kevin Pasche (qui n’a toujours pas perdu) a stoppé les quatre tentatives zurichoises.

Ça se resserre à l’arrière

Ajoie et Bienne sont encore en vie! De quoi rendre la lutte pour les places 11 et 12 encore plus attractive (pour le moment, on se contentera des deux rangs évitant le playout). Et incontestablement, ce sont les Jurassiens qui ont réalisé la bonne affaire, car avec leurs un ou deux matchs de retard face à leurs principaux contradicteurs, ils ne peuvent plus être pointés du doigt comme lanterne rouge sans espoir de retour. Au contraire!

Le duel entre le HC Ajoie et les Rapperswil-Jona Lakers a donc donné lieu à une petite surprise. D’abord parce que Rapperswil, battu 4-1, est désormais très loin de ses objectifs initiaux. Ensuite parce que les Jurassiens ont trouvé encore plus malheureux qu’eux devant la cage adverse. On retiendra encore un nom de cette partie, celui du tout nouveau-venu au HCA, Kyen Sopa. Le jeune attaquant, pour son 2e match, a inscrit deux assists. Prometteur et encourageant pour des Ajoulots qui sont désormais tout proches de rétablir leur goal-average à domicile (actuellement 23-25) qui est un indicateur important lorsque l’on se bat en queue de classement.

Dans le derby bernois, Noah Délémont a offert la victoire aux siens. Mérité et prometteur aussi au moment où les Seelandais frôle la crise (en fait, elle a commencé, mais on ne le dit pas). Le fait d’avoir laissé en tribunes Jesper Olofsson et Mike Künzle est un signe fort de la part de Petri Matikainen. Peut-être l’a-t-il fait pour sauver son job, mais il s’est sans doute accordé un sursis. Alors d’accord, tout n’est pas réglé et deux buts en 38 tentatives cadrées représentent un faible taux de réussite. Mais au moins, on a retrouvé de la vie dans le jeu des Biennois.

Remarquez qu’avec un seul but de Tristan Schervey sur 22 tentatives cadrées et 16 non-cadrées , le bilan statistique est encore moins bon chez les Ours, très irréguliers eux aussi qui viennent de perdre leur 3e rencontres en quatre sorties… et leur défenseur suédois Patrick Nemeth, sur blessure.

Ambrì-Piotta sur sa lancée

Ambrì-Piotta a battu Davos 3 à 0. Les Grisons n’ont donc plus marqué depuis plus de 140 minutes. Ce n’est pas faute d’avoir essayé, plus de la moitié des essais a été prise dans le slot. Et quand on n’arrive pas à trouver l’ouverture, on se frustre et on commet des actes défendus. Yannick Frehner s’est fait l’hauteur d’une vilaine charge contre la bande sur le remuant Marco Grassi, ce qui lui vaut l’ouverture d’une procédure aujourd’hui. Cela dit, l’excellente gestion du contingent par Luca Cereda (hier, il a insufflé du sang neuf avec Benjamin Conz entre les poteaux, Rocco Pezzullo en défense et Alex Formenton dans la 2e ligne d’attaque) a aussi permis aux Léventins de livrer une performance aboutie, malgré un 2e tiers un peu chahuté par les Grisons.

Parmi les trois premiers du classement, seul le EV Zug a engrangé trois points. Genève a pourtant tiré 44 fois en direction de Leonardo Genoni qui nous sort donc une fiche de 95,45% d’arrêts. Derrière la victoire zougoise, il y a un certain Lukas Bengtsson, auteur des trois passes décisives sur les trois buts. Pour le 0-1, il offrait même à Leon Muggli (17 ans) son premier but en carrière. Sur le 1-2 il préparait le terrain pour le duo GeisserO’Neill. Pour le 2-3, avec la complicité de O’Neill encore, il servait Gregory Hofmann pour marquer après 21 secondes seulement de prolongation.

Enfin, le HC Lugano est venu à bout du EHC Kloten 3 à 1. lI le fallait pour que la belle machine de Luca Gianinazzi ne se grippe pas définitivement au lendemain du revers contre Ambrì-Piotta et deux autres revers de rang. Lugano a joué avec beaucoup de caractère, malgré la charge de travail. D’ailleurs certains joueurs ont été un peu ménagés au niveau temps de jeu tandis que d’autres un peu plus utilisés dans des rôles qui ne sont pas les leurs habituellement. Là aussi la pause fera du bien, notamment à un gars comme Arttu Ruotsalainen qui perd de sa lucidité.

T

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Voulez-vous être averti(e) pour les nouvelles actualités? OUI NON