NATIONAL LEAGUE – Finale (3/7): Lausanne: si près, si loin…

NATIONAL LEAGUE – Finale (3/7): Lausanne: si près, si loin…

Patrick Geering contre Antti Suomela - Photo: KEYSTONE/Ennio Leanza
Finale (Bof7) – Acte III

Swiss Life Arena (Zurich), – 12’000 spectateurs. – Arb.: Tscherrig, Wiegand, Schlegel, Wolf.

Buts
02:08 Lammikko (Fröden, Lethonen / PP1) 1-0
18:56 Rochette (Glauser, Sekac) 1-1
21:46 Pilut (Holdener) 1-2
30:59 Weber (Schäppi) 2-2
32:23 Malgin (Balcers, Weber) 3-2
55:50 Sigrist (Rohrer) 4-2

Série: Zurich mène 2-1.

Gros match à grosse intensité dès le coup d’envoi… et entame de match ratée pour le LHC, un peu comme d’habitude serait-on tenté de dire. Zurich bénéficie très tôt d’un jeu de puissance et ouvre la marque à la 3e minute par Juho Lammikko. Un premier moment critique pour le LHC qui peine à rentrer complètement dans sa partie, offrant encore deux ou trois bonnes occasions aux joueurs locaux. Les Zurichois commettent alors l’erreur de baisser un peu le ton et les Vaudois vont en profiter en fin de tiers: après deux belles possibilités pour Lawrence Pilut et Lukas Frick, c’est Théo Rochette qui peut -officiellement – battre Simon Hrubec. Dans les faits, c’est Dario Trutmann qui dévie la rondelle dans ses propres buts.

Pas de round d’observation au début du 2e tiers. Pilut conclut une contre-attaque et redonne l’avantage aux Lausannois qui ont essayé de s’appuyer sur ce bel élan. Surtout si l’on pense à cette supériorité numérique galvaudée à la 25e minute.Zurich va mettre un peu de temps pour retrouver sa sérénité, mais fera mal en peu de temps: après des occasions pour Sven Andrighetto, Jesper Fröden et Lammikko, à la 31e minute, Yannick Weber parvient tout de même à égaliser. Moins de deux minutes plus tard (84 secondes exactement), Denis Malgin redonne l’avantage aux Zurichois.

Les Lausannois ont laissé les rênes du match Zurichois durant la première moitié du dernier tiers. Puis le LHC a augmenté la pression sensiblement sans pour autant désorganiser un «Zett» bien en place. Et quelle occasion pour Fabian Heldner à la 51e minute! La fin de match aurait été tout autre…

Les minutes passent, Lausanne ne trouve pas l’ouverture, se découvre un tantinet, suffisamment pour laisser s’échapper Justin Sigrist qui marque froidement le but-assommoir. Il reste à peine deux minutes à jouer. Lausanne se retire donc battu de la Swiss Life Arena après un très bon match. Rien de dramatique, bien sûr, mais la pression a maintenant changé de camp: ce sont les Vaudois qui n’auront pas droit au faux-pas lors du match No 4.

Après neuf victoires de rang, Zurich a concédé son premier revers dans ces séries finales. De quoi mettre (un peu) à mal son statut de grand favori. Car si techniqueme nt et en valeur pure le «Zett» reste supérieur aux Lausannois, l’aspect mental sera peut-être la clé de cette série. Et là, le LHC a peut-être désormais une petite avance. La pression est en tout cas dans le camp zurichois. Et notamment sur les épaules du gardien Simon Hrubec, qui a été l’arbre cachant la forêt dans l’acte II. De l’avis d’une quasi-majorité des observateurs, ce match No 3 est le plus important de la série.

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Voulez-vous être averti(e) pour les nouvelles actualités? OUI NON