NATIONAL LEAGUE – Notre équipe-type du mois de mars

NATIONAL LEAGUE – Notre équipe-type du mois de mars

Sandro Aeschlimann - Photo: Spengler Cup/KEYSTONE/Melanie Duchene

Voici notre équipe-type du mois de mars. Vous avez déjà pu la découvrir en écoutant notre émission «Le Premier Bloc» en fin de journée. Coincidence des dates, notre sélection englobe l’entier des quarts de finale de playoffs. De quoi donner aussi une idée sur notre équipe-type… du premier tour des série. Voici les votes de la rédaction de Planète Hockey…

En mars le gardien davosien a permis à son équipe de rester en vie le plus longtemps possible en quarts de finale face au LHC. Cette saison, en 38 matchs, c’est 93% d’arrêts, itou en playoffs. Par rapport à l’an dernier, il a gagné en constance. Il peut se préparer à être sélectionné pour le prochain championnat du monde. A aussi été cité: Reto Berra (Fribourg).

Le défenseur de Gottéron est une arme essentielle pour les Dragons de par son physique, sa solidité. Il y a deux profils de Borgman: celui de la saison régulière et celui des séries éliminatoires. Personne n’a aujourd’hui envie de croiser son chemin. Regardez son body-language, un vrai Viking! En playoffs, il n’a terminé aucun match avec un +/- négatif. Choix à l’unanimité.

Très bon dans les deux sens de la patinoire, techniquement hallucinant. M. «zéro déchet» est incroyable soit en réception, soit à la passe. Il a aussi pris une dimension physique incroyable. Geoff Ward n’est pas loin de le considérer aujourd’hui comme son leader défensif. Ont aussi été cités: Ryan Gunderson (Fribourg), Lawrence Pilut (Lausanne).

Il a tenu offensivement son équipe face à Fribourg avec sept points au compteur. Il a fait oublier la fatigue de Calvin Thürkauf et Michael Joly. Il a le ratio de 1,18 en saison régulière, le meilleur bilan derrière Marcus Sörensen. Il a mis des buts très importants, il était le facteur X du HC Lugano en quarts de finale. A aussi été cité: Valentin Nussbaumer (Davos).

Un profil rare: buteur avec sa canne à pêche due à sa grande taille, mais il est subtil. il a un e très bonne coordination avec un touché de puck remarquable. Il a une bonne lecture du jeu, donc c’est un joueur très difficile à défendre. Et on l’aime bien pour un détail: pendant les playoffs, il laisse ses dents à la maison! A aussi été cité: Samuel Walser (Fribourg).

Le seul qui a surnagé et qui a sauvé son équipe, un véritable sniper. Il a marqué des goals décisifs dans les moments importants des matchs. Il a inscrit huit points en quarts de finale. On va l’associer à Fabrice Herzog et Dario Simion pour son côté exceptionnel dans cette situation. Il compense l’absence des étrangers… et il est le Topscorer actuel des Zougois. Choix à l’unanimité.

Une saison incroyable pour sa première en tant que coach principal. Et surtout cette qualification pour les playoffs avec huit blessés, et pas des moindres, sans oublier qu’il a gagné la Coupe Spengler. C’est un coach intense, il n’a pas manqué grand chose pour le retrouver dans le Top 4. Il a su garder son calme face à Lausanne, osant même aligner un gars de 16 ans (Frehner) au 7e match. Il nous a prouvé qu’il sentait le jeu, au point que Dan Tangnes (zoug) a dû se sentir un peu orphelin de son ex-assistant, cette saison. Ont aussi été cités: Dan Tangnes (Zoug), Luca Gianinazzi (Lugano).

FIL ACTU EN CONTINU

SONDAGES

Qui sera champion de Suisse 2023/24?
Play-off - derniers résultats
18 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC
4
2
ZSC Lions
Play-off - au programme
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions
-
-
Lausanne HC

voir le tableau des play-off

NL / SL / MHL / WL / U20

Voulez-vous recevoir des notifications pour les news? Très volontiers Non merci