NATIONAL LEAGUE – QF1: Davos gagne à Lausanne après 80:29

NATIONAL LEAGUE – QF1: Davos gagne à Lausanne après 80:29

Matej Stranskydonne la victoire à Lausanne - Photo: SportFimance/KEYSTONE/Jean-Christophe Bott
Quarts de finale – Acte I

vaudoise aréna (Lausanne), 9’477 spectateurs. – Arb.: MM. Tscherrig, DiPietro, Obwegeser, Meusy.

Buts (SOG: 50-44)
06:45 Bristedt (Rasmussen) 0-1
15:54 Glauser (Suomela) 1-1
50:01 Frick 2-1
51:10 Mustonen (Nussbaumer / PP1) 2-2
80:29 Egli D. 2-3

Lausanne n’a plus perdu dans le temps réglementaire contre Davos depuis le 3 décembre 2021! Mais six matchs sont allés à la prolongation ou aux tirs au but depuis. De quoi aborder la rencontre en confiance mais avec une certaine prudence face à des Davosiens toujours bien en place défensivement. Et qui ne ratent pas l’occasion d’ouvrir la marque un peu contre le cours du jeu par Leon Bristedt sur une contre-attaque, abusant un Jiri Sekac se trouvant dans une position qui n’est pas la sienne habituellement.

On connait les qualités défensives lausannoises, on sait aussi que le LHC a des arrières capables de faire trembler les filets. Car le LHC est capable de créer le surnombre en phase offensive grâce à ses défenseurs. Andrea Glauser en profite pour envoyer une belle frappe en direction de Sandro Aeschlimann et égaliser un peu avant la fin du tiers initial. Mais en matière de possession, l’avantage va clairement aux joueurs locaux.

L’affaire se corse un peu plus pour les Vaudois dans le 2e tiers, période difficile pour les hommes de Geoff Ward. Davos se crée les meilleures chances de marquer, mais la période restera vierge de but. Il faut dire que Connor Hughes – finalement préféré à Kevin Pasche – a fait des arrêts de grande classe. Il faut aussi dire que les Davosiens ont donné un coup de main aux Lausannois en concédant trois pénalités.

Le powerplay, ce gros point noir

De quoi calmer leurs ardeurs et permettre à Lausanne de prendre éventuellement les devants. Mais on connait les problèmes en powerplay des Vaudois. Nouvelle confirmation ce soir. À noter, encore une fois, que sur les 19 tirs cadrés lausannois depuis le début du match, 9 proviennent de crosses de défenseurs. On notera quand même une déviation de Mikka Salomäki sur le poteau…

Ce n’est donc pas une surprise si c’est le capitaine-arrière Lukas Frick qui allait redonner l’avantage au LHC à la 51e minute, après avoir vu les Vaudois gâcher encore une fois une possibilité de supériorité numérique. Enfin le déclic pour passer l’épaule? Même pas puisque 69 secondes plus tard, Aleksi Mustonen (premier but sous le maillot grison) pouvait égaliser à nouveau, à cinq contre quatre.

La pression et l’excitation sur glace commence à se faire sentir. Quelques exploits individuels auraient pu faire mouche – on pense par exemple au slalom de Michael Raffl dans l’arrière-garde davosienne – mais les deux gardiens se sont révélés irréprochables. La prolongation devenait inévitable.

L’occasion monstrueuse de Matej Stransky après cinq minutes, puis le contre de Damien Riat auraient pu classer l’affaire plus rapidement. Un but davosien fut aussi annulé suite à une consultation-vidéo dans la 1ère prolongation. Il fut annociateur de celui de Dominik Egli tout au début de la 2ème prolongation. Lausanne a perdu l’avantage de la glace.

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Est-ce que vous désirez être averti(e) par notification pour les nouvelles actualités?
Oui, très volontiers Non merci