PRÉ-PLAYOFFS – Aux Berra, Sprunger & consorts de jouer!

PRÉ-PLAYOFFS – Aux Berra, Sprunger & consorts de jouer!

Le moment tant attendu est arrivé: les séries commencent. Certes, il ne s’agit « que » de pré-playoffs, mais on peut clairement considérer cette première salve comme un huitième de finale. Mais au meilleur des trois manches.

Quatre équipes en lice, donc, dès ce soir, dont trois qui ne cachent pas chaque saison leurs ambitions grandissantes: Berne, Lugano et Fribourg. Kloten, le 4e larron, est un néo-promu qui a déjà atteint son but. Le reste n’est que bonus.

Par contre, un échec en pré-playoffs pour les trois premiers serait très mal vécu. À ce titre, le duel entre Fribourg et Lugano vaut son pesant de cacahuètes. Car si les deux organisations ne le disent pas clairement, le titre national est leur objectif à relativement court terme.

Fribourg-Gottéron (7e) vs HC Lugano (10e)

Attention, les revenants sont souvent les plus difficiles à dominer. Tandis que Fribourg s’était bien endormi sur une 6e place qu’il ne pensait pas devoir céder il y a un mois à peine, le HC Lugano s’est sauvé en overtime lors de la 52e et dernière soirée de saison régulière. Un beau succès pour le tout jeune entraîneur Gianinazzi (29 ans)…

De quoi le rendre d’autant plus dangereux face à des Dragons qui ont fait le travail en gagnant leurs deux derniers matchs (Ajoie et Langnau), mais qui ont laissé filer la 6e place lors de la confrontation directe contre Zoug mardi dernier.

À la BCF Arena, on a essayé de détourner l’attention en annonçant la signature de Chris DiDomenico pour les deux prochaines saisons. De quoi nourrir un supporter qui aimerait pourtant que son club confirme le cap qu’il semblait avoir passé il y a 12 mois.

Mais le fan de Gottéron, depuis 43 ans (soit depuis l’accession des Dragons dans l’élite), ne cesse de trembler car Fribourg n’a jamais été au bout de ses idées, même lors de la fameuse époque Bykov/Khomutov.

Contre Lugano lors des matchs décisifs, les chiffres ne sont pas très bons non plus. La dernière fois que les deux équipes se sont rencontrées en playoffs en 2017/18, Lugano s’était imposé 4-1 en quart de finale. Consolation (ou piège?) pour l’équipe à Dubé: les Romands ont battu quatre fois les Tessinois cette saison.

Ce soir, Gottéron se présentera au complet. Ce sera loin d’être le cas d’un HC Lugano privé de Mark Arcobello, Brett Connolly et Jeremi Gerber. Ce qui ne l’a pas empêché de battre coup sur coup Genève, Davos et Ambrì.

Fribourg-Gottéron part avec les faveurs des pronostics, à condition de ne pas se planter devant son public ce soir. Cela passera par une discipline de fer face à des Luganais qui n’auront d’autre choix, au vu des absences, que de bousculer un peu physiquement les Dragons. Or, le powerplay reste l’atout No 1 des Fribourgeois actuellement.

SC Bern (8e) – EHC Kloten (9e)

Le dernier duel de playoffs entre Kloten et Berne date de 2011/12, en quarts de finale. Les Ours avaient remporté la série 4 à 1 et avaient échoué au 7e match de la finale, à la maison, contre les ZSC Lions à deux secondes de la sirène (1-2). L’époque des Bührer dans les buts, de Furrer ou Roche en défense, de Dumont, Gardner ou Plüss à l’offensive. En face, il y avait Rüeger, Blum, Santala, Nordgren

Dans les faits, Kloten n’a jamais été très heureux contre le SCB lors de ses dernières séries. Un an plus tôt, Berne et Kloten s’étaient rencontrés en demi-finale et les Zurichois s’étaient imposés difficilement 4-3. En 2009/10, les Bernois avaient tout de même obtenu le titre contre Genève après avoir sèchement sorti les Aviateurs 4-0 en demi-finale. 

Alors, Kloten est-il capable de faire mentir les pronostics légèrement favorables à Berne? Oui si son contingent étranger reste au niveau qui est le sien actuellement. Pour un néo-promu, on pouvait difficilement demander mieux, Kloten a été la bonne surprise de la saison en grande partie grâce à son excellent travail de recrutement durant l’été.

De là à prétendre accéder aux quarts de finale? Il y a une marge. De bon à très bon parfois, le club zurichois a aussi eu ses faiblesses, de petites choses qui l’ont empêché de jouer le haut du classement. Avec des blessures très dommageables prévisibles comme celles de Jordan Schmaltz, Axel Simic, Niels Riesen, Luca Capaul, Alexei Dostoinov et Kevin Lindemann, se sont des atouts en moins pour cette courte série.

Berne n’est pas forcément mieux loti: Sven Bärtschi, Cody Goloubef, Eric Gelinas et Marco Lehmann sont dans la bordure. Mais le SCB a aussi prouvé qu’il pouvait être performant sans ses deux stars défensives.

Comme à Fribourg, dans cette série de trois matchs, il faudra être solide à la maison. Kloten l’a été en saison régulière, Berne un peu moins. Du coup, le duel promet d’être intense et sans doute assez équilibré. Cette saison, Kloten et Berne en sont d’ailleurs à deux partout dans leurs confrontations directes.

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Est-ce que vous désirez être averti(e) par notification pour les nouvelles actualités?
Oui, très volontiers Non merci