«PUCK OFF» – L’inévitable (?) naufrage biennois

«PUCK OFF» – L’inévitable (?) naufrage biennois

Illustration: PH

Martin Steinegger se retrouve donc à nouveau derrière la bande pour sauver encore ce qui peut l’être. Pour douloureuse qu’elle soit, la décision de se séparer de l’entraîneur Petri Martikainen à quelques encablures de la fin de la saison régulière était devenue inévitable. Douloureuse parce que «Stoney» s’auto-gifle en remplaçant un homme qu’il avait lui-même intronisé.

Avec Martikainen, tout au long de la saison, on a eu droit au chaud et froid. Au niveau des résultats. Début de saison catastrophique sous l’oeil compatissant d’une direction qui demande du temps, c’est normal. Premiers éclats sur la façon rigoureuse de mener la barque sur et hors de de la glace, Martikainen n’a pourtant jamais vraiment (en tout cas publiquement) été remis en question.

Nette amélioration de la situation au classement ces dernières semaines, certains fans en viennent même à rêver d’un retour au premier plan et de la répétition de la performance de la saison passée. Mais l’enthousiasme a aussi été passablement tempéré par les départs en cascade de joueurs-clés que Steinegger n’avait pas anticipé. La force du directeur technique aura été de rétablir (en tout cas partiellement) la situation pour 2024/25 au prix d’un rajeunissement forcé mais de qualité.

Avec Martikainen, la problématique était autre. L’homme à poigne n’a jamais eu l’ombre de l’aura que pouvait enclencher Antti Törmänen, son prédécesseur. Ça grognait un peu en coulisses, mais peu de choses transpiraient du vestiaire. Croire que la situation pouvait perdurer était un doux rêve. La crise, car c’en est une, a donc éclaté au plus mauvais moment: juste avant les play-offs, les play-in, la fin de la saison… Avec Bienne on ne sait plus.

La décision, tombée avant que les SCL Tigers ne piquent la 10e place du classement aux Seelandais aujourd’hui, a au moins le mérite de redonner – on l’espère – un nouvel élan au HC Bienne. Objectif: accrocher cette dixième place qualificative pour un huitième de finale de playoffs. Il reste trois matchs à disputer pour atteindre l’objectif: Davos, Lugano et Genève se dressent maintenant sur la route du vice-champion de Suisse (ça fait du bien de le rappeler) et d’un Martin Steinegger qui demeure un directeur sportif d’exception mais qui sera le premier homme à être désigné coupable en cas d’échec.

FIL ACTU EN CONTINU

SONDAGES

Qui sera champion de Suisse 2023/24?
Play-off - derniers résultats
18 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC
4
2
ZSC Lions
Play-off - au programme
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions
-
-
Lausanne HC

voir le tableau des play-off

NL / SL / MHL / WL / U20

Voulez-vous recevoir des notifications pour les news? Très volontiers Non merci