MÉDIAS – La presse tire à boulets rouges sur Patrick Fischer

MÉDIAS – La presse tire à boulets rouges sur Patrick Fischer

Illustration: PH

Comme il fallait s’y attendre, les commentaires des différents éditorialistes et suiveurs de l’équipe de Suisse ne sont pas tendres avec Patrick Fischer et ses troupes. Domine une impression d’immense gâchis qui aurait pu être évité. Seulement voilà, on ne sait pas comment. Les réactions se cristallisent beaucoup sur la gouvernance du groupe.

C’est l’ATS qui ouvrait les feux hier dans son commentaire d’après-match. L’agence relevait que «comme en 2021 à Riga et l’an dernier à Helsinki, la Suisse n’a pas su endosser le costume de favori après un excellent tour préliminaire et six victoires en sept matches. La formation à croix blanche a offert une prestation terne et sans idées.» Puis continuait par un cinglant constat: «Côté suisse, les leaders annoncés ont failli, Hischier et Fiala en tête. Flanqués de Damien Riat en raison de l’absence de Denis Malgin annoncé malade, les deux hommes forts de NHL n’ont pas su se mettre au niveau. Et sans eux, la Suisse a coulé à pic.»

Pour Ruben Steiger, du matin.ch, «Cet échec contre l’Allemagne est le plus cinglant depuis de nombreuses années. Il devrait être celui de la remise en question pour la Fédération suisse de hockey car l’équipe nationale tourne en rond et stagne». Et même de se faire plus précis: «Si la Fédération veut relancer un nouveau cycle avant cette échéance, elle doit faire un choix fort. Celui d’apporter une nouvelle voix pour diriger la génération la plus talentueuse que le hockey suisse ait connue.»

Le Tages-Anzeiger lui emboîte le pas: «Cet échec doit faire réfléchir Fischer et Weibel. Toute la préparation des championnats du monde était axée sur la deuxième semaine du tournoi. Or, c’est précisément dans cette phase que Fischer et ses coéquipiers ont échoué. Avec une seule qualification pour les demi-finales sur neuf tournois, le bilan de Fischer est insuffisant. Celui qui formule des objectifs élevés et parle de médailles devrait aussi livrer (ndlr: des résultats) de temps en temps».

Grégory Beaud du Blick francophone va dans le même sens: «Que faut-il dès lors faire pour que cette génération si talentueuse ne déçoive pas systématiquement? Bien sûr, on doit parler de Patrick Fischer. Le sélectionneur national est intelligent. Il sait que les résultats sont largement insuffisants.» Mais il relève aussi à juste titre le bon travail du sélectionneur: «Les matches pièges face aux petites nations n’en sont plus. Lors des deux derniers Mondiaux, les Helvètes ont remporté 13 des 14 parties du tour préliminaire. La seule défaite est intervenue dans une rencontre sans le moindre enjeu. Ce progrès ne doit pas être oublié au moment de décider du sort de Patrick Fischer.»

La Suisse se voit-elle trop belle?

Beaud pose encore une ultime question: la Suisse ne se voit-elle pas trop belle? «Est-ce réaliste de parler de demi-finale – et donc de Top 4 – lorsque l’on n’appartient pas au Top 4? Aujourd’hui, le constat est clair. Patrick Fischer reste sur plusieurs échecs cuisants et n’a pas atteint les objectifs.»

Des objectifs fixés par les dirigeants. La version alémanique du Blick relève aussi que «la fédération et l’entraîneur doivent maintenant bien réfléchir à la manière dont ils vont expliquer cette défaite au public. L’objectif officiel de « demi-finale » semble merveilleux, mais dans une culture de la performance saine, manquer un objectif doit à un moment ou à un autre avoir des conséquences, sinon on perd sa crédibilité».

La Neue Zürcher Zeitung ne digère pas, elle, les promesses non-tenues: «Qui en porte la responsabilité ? Bien sûr, le coach national Patrick Fischer, qui n’hésite pas depuis des années à parler de titre de champion du monde et qui avait déclaré en automne à la NZZ qu’il faudrait un jour percer, sinon un autre coach devrait tenter sa chance.»

FIL ACTU EN CONTINU

SONDAGES

Qui sera champion de Suisse 2023/24?
Play-off 2024 - Matchs à venir
Swiss Life Arena, Zurich
Play-off National League
Finale
vs
16 Avr 20h00
Vaudoise aréna, Lausanne
Play-off National League
Finale
vs
18 Avr 20h00

voir le tableau des play-off

National League

Swiss League

MyHockey League

HOCKEY FéMININ

HOCKEY JUNIORS

HOCKEY RéGIONAL

Voulez-vous recevoir des notifications pour les news? Très volontiers Non merci