«ENTRÉE(S) EN ZONE» – La chronique de Christoph Yavkin

«ENTRÉE(S) EN ZONE» – La chronique de Christoph Yavkin

Illustration: PH

JOSH HOLDEN & LA MONTÉE À L’ALPAGE

Par Christoph Yavkin

Alors que tous nos regards sont portés sur la phase précédant un proche Couronnement, les autres nouvelles revêtent dans l’immédiat naturellement une moindre importance.
L’une d’elles est d’assez haute taille pour être, certes pas passée sous silence, mais mise sous la coiffe qui maintenait aussi brûlante que possible, nos vétustes cafetières!

Je veux parler de l’alliance conclue entre Josh Holden et le HCD. Suffisamment en tous les cas pour mériter qu’on s’y arrête pour diverses raisons. La première est qu’il s’agit bien d’une… Première.

Le bouillant, l’excellent joueur de l’Alberta était arrivé en suisse à 26 ans et ce que j’ai encore du mal à comprendre aujourd’hui. Pourquoi? Josh avait été choisi par les Canucks au premier tour de draft, en 12ème position et avait incontestablement le profil d’un futur joueur, dominant même, en NHL. C’est assez simple : il y avait chez lui quelque chose d’un Jaromir Jagr, à la différence qu’il était pas mal moins lourd bien sûr mais aussi un Centre né.

Passé à Toronto, où ses qualités n’ont pas été (du tout) exploitées, devenu impatient à l’image de son caractère trempé dans l’acier, il file à Helsinki avant de débarquer en Suisse un an plus tard pour… toujours (?).

Au pire Fribourg des vingt dernières années d’abord, avant une saison avec un des meilleurs Langnau des deux décennies (avec Curtis Murphy, Jeff Toms et Oliver Setzinger pour coéquipiers étrangers) et depuis… 15 ans, installé dans les meubles de Suisse centrale.

Mais là où ça devient croustillant, c’est que Josh Holden avait signé avant de rejoindre la Finlande… aux Eaux-Minérales! Vous ne rêvez pas. Un an avant la disparition définitive du club morgien de la carte. Où jouaient, soit dit en passant, des John Fust (qui habite tout près…), Pierre-Alain Ançay, Axel Heim ou Didier Princi. Et un excellent Todd Warriner (4ème position au 1er tour de draft avec les Nordiques de Québec en 1992).

Mais, on vous l’accorde, Josh n’aura pas le temps d’y jouer, est-il même passé par Morges un jour? On lui posera la question. Remarquez que cette histoire de fou ne s’arrête pas là puisqu’Alexandre Daigle, du Minnesota (mais si…) y était annoncé de concert… et y est réellement venu (!) pour deux rencontres de playoffs avant de retourner au Wild (!) et de revenir en Suisse plus tard, à Davos!

Cette année-là, Davos est champion de Suisse, le club que va donc rejoindre le natif de Calgary dans la peau de Head coach après avoir assisté Dan Tangnes durant 4 pleines saisons.  Que penser de cette montée à l’Alpe ? Délicat, délicat. Pour le moins dubitatif, suis-je…

Un duo fait du prudent-calculateur Alston et d’un audacieux Holden, ça ne m’inspire guère. D’autre part, les grisons et leur très forte inclinaison vers la Suède et l’empreinte qu’y laissent les tchèques (Marha, Sykora, Taticek, Kousal, aujourd’hui Stransky), sont plutôt bouillon que douceur d’érable pour les nord-américains depuis une grosse douzaine d’années : avec des O’Connor, Prince, Broc Little et même Palushaj sur la durée, il ne s’est rien fait de productif.

Ah, dirons certains, il y a «Jumbo» Joe… Pas d’accord : il fait partie des mondanités, par la barbe du prophète! Voyons donc maintenant si Josh Holden est entré dans les ordres!

30 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 2
Lausanne HC Lausanne HC 0
27 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 3
25 Avr 2024 - 20h00 Swiss Life Arena
ZSC Lions ZSC Lions 3
Lausanne HC Lausanne HC 0
23 Avr 2024 - 20h00 Vaudoise aréna
Lausanne HC Lausanne HC 5
ZSC Lions ZSC Lions 2

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

Matchs au programme

Quel est le meilleur gardien des récentes séries?

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

>>>

Voulez-vous être averti(e) pour les nouvelles actualités? OUI NON